Maintenant que les préparatifs sont terminés, je vais avoir le temps de revenir vous raconter des souvenirs des Noël de mon enfance.

 

arbre_1 niveaux gris

Chez nous pas de sapin naturel, selon ma mère c’était trop salissant et ça défaisait son beau ménage.

 

L’avantage, c’est que le sapin était toujours monté début décembre donc avant mon anniversaire.  C’est d’ailleurs une tradition que j’ai gardé même aujourd’hui et notre sapin est toujours prêt à la fin novembre ou au début décembre.

abre du jour

Chez-nous, c’était Papa qui se chargeait de monter et de décorer le sapin.

Je me souviens que j’adorais l’aider, j’étais toujours émerveillée par toutes les lumières, les jolies boules anciennes si délicates et si faciles à casser.

boules 1

Il y avait également dans notre sapin des oiseaux de toutes les couleurs faits en même matière que les boules et avec des queues en éventail. 

oiseaux 2

oiseaux

Pour faire bonne mesure, Papa ajoutait des « glaçons » ces petits fils métalliques qu’il fallait mettre un à un. 

 

glaçons

Il terminait en mettant des « cheveux d’ange » que je ne saurais décrire autrement que comme une sorte de ouate filée qui faisait très joli.

cheveux d'ange

 

Le sapin était placé dans le salon et c’était mon privilège de benjamine que d’allumer le sapin tous les soirs. 

arbre_2

 

Bien sûr, en ces années-là, il y avait toujours une crèche au pied du sapin.
Ma mère, très portée sur la religion, nous donnait à ma sœur et moi un petit mouton que nous pouvions faire avancer chaque jour si nous avions fait un sacrifice.  
C’était ma mère qui décidait si notre sacrifice était correct ou non. Il fallait, selon elle, que nos moutons arrivent à la crèche avant le 25 décembre sinon l’Enfant-Jésus aurait de la peine…
Petite anecdote,
Ma sœur qui est mon aînée de 9 ans s’est toujours pliée sans discuter à ce rituel alors que moi, à l’âge de 8 ans, j’ai averti ma mère que je ne ferais plus de sacrifices s’il n’y avait pas un mouton pour elle et un pour mon père et que ce serait à ma sœur et moi de déterminer si leurs sacrifices étaient bons ou non.  Ce fut la fin des sacrifices.

J'espère que ces quelques souvenirs vous auront intéressés. 

Je vous fais de grosses bises et vous dis

@bientôt

yzmrdica