Bonjour à vous toutes,

Je vous en parle souvent, mais une des amitiés précieuses que j'ai développé au temps du numérique c'est celle avec Dominique, surnommée Dokane dans plusieurs de mes articles sur ce blog.

 

dominique_Francis

 

Au début, il a s'agit de rencontres numériques, puis d'appels téléphonique, pour en arriver au moment où Dominique, son mari Francis ainsi que leur fils Jean-Damien sont venus chez-nous.  Tout de suite, le contact a été très agréable et une belle chimie s'est installée entre nous.

Dominique est par la suite venue souvent au Québec et nous avons eu la chance de nous côtoyer lors de ces voyages.

Puis vint un moment où nous avons bien cru que nous ne nous reverrions plus pour longtemps.  La vie nous réservait une belle surprise, le fils de Dominique est maintenant installé dans la région de Québec et il y a sa vie familiale et sa vie de travail.  Dominique et moi avons pu reprendre nos rencontres et c'est quasi une tradition de nous retrouver au restaurant Le Roy Jucep à Drummondville.

En novembre, Dominique me disait qu'elle serait au Québec fin novembre, car son fils Jean-Damien allait se marier.  Inutile de vous dire que Francis et elle étaient trop contents d'être là pour cette cérémonie.  

La vie nous réserve parfois des surprises et j'ai reçu un petit sms de Dominique me disant: "nous ne pourrons pas nous voir, je suis hospitalisée, j'ai été opérée d'urgence d'une appendicite. Nous avons encore une chose en commun, moi non plus je n'ai pas pu assister au mariage de mon fils."  Bien qu'un peu déçue, je comprenais la situation et mon seul souhait était qu'elle soit bien soignée et qu'elle soit en mesure de supporter le retour en avion.

Là encore, heureuse surprise, Dominique et Francis ont décidé de partir une journée plus tôt de Québec afin que Dominique se repose à Montréal avant son départ.  Bien entendu, il fallait faire une pause à mi-chemin question qu'elle ne soit pas toujours dans la même position.  Quoi de mieux qu'un arrêt à Drummondville.

Comme vous le voyez sur cette carte, leur point de départ était Lévis et la mi-chemin est vraiment Drummondville.

Québec Montréal

Nous avons donc profité de beaux moments ensemble et j'espère que nous pourrons nous reprendre bientôt.  J'ai d'ailleurs convenu avec Dominique et Francis que s'ils viennent au printemps ou en été je me ferai un plaisir d'aller les visiter chez leur fils et de faire la connaissance de leur belle-fille et de leur petite-fille.

Dominique et Francis, je vous redis toute mon amitié et je vous souhaite de très Joyeuses Fêtes.

Jo

tuque de noel