hiver 4

Bonjour à vous toutes,

Rassurez-vous, ce n'est pas un message sur la météo, mais je vous parle quand même de l'hiver canadien.

Gilles Vigneault, notre grand poète québécois, a composé une chanson d'amour lettre d'une femme qui s'ennuie de son homme partie au chantier.

Les 4 premières lignes vont comme suit:

Ah! que l'hiver tarde à passer
Quand on le passe à la fenêtre
Avec des si et des peut-être
Et des vaut mieux pas y penser

Ces mots reflètent bien la période dans laquelle nous vivons en ce moment, tempête, bordée de neige, verglas etc.

Rassurez-vous je ne suis pas dépressive, mais un de mes bonheurs de retraitée, c'est de ne pas avoir besoin de sortir pour aller au travail. 

J'hiverne, je m'occupe, je brode, je tricote, je lis.  Bref, je n'ai pas de raisons de m'ennuyer.

Je vous invite à consulter le lien suivant afin d'entendre cette jolie chanson dont je vous parle interprétée par Pauline Julien en 1967.

https://www.youtube.com/watch?v=8gLUcdbTVcU

Je vous dis @bientôt,

Jo

winnie hello January